Palmarès

Champion de France !

P1020905

Le 4 de couple barré (SH 4X+)  est sacré Champion de France en aviron de mer, lors de la 15e édition de cet évènement, qui s'est déroulée ce week-end sur la plage de Malo les Bains à Dunkerque.

Composition de l'équipage : S. Dubouloz, M. Desuzinge, N. Moutton, E. Desuzinge et barreur R. Vautey

L'automne a débarqué sur les plages du Nord comme un peu partout et en Manche, la plage dunkerquoise de Malo, a offert des conditions très marines.

Vendredi à marée basse, derrière les enrochements de protection, les équipages ont réussis à embarquer sans trop de dégâts. Deux quatre étaient engagés, les seniors assuraient leur place en finale, le bateau master prenait une 19ème place très honorable dans des conditions extrêmes.

Le samedi dès 8h00, alors qu'une accalmie était annoncée, ce fut une interminable attente pour à 15h00 apprendre le report de toutes les épreuves au dimanche matin et l'annulation de la finale B pour nos vétérans Christian Rabilloud, Bernard Bidal, Laurent Désuzinge et Claude Dubouloz barrés par Maxime Schweisfurth ; eux seuls profiteront donc de la belle fête organisée par le Sporting Dunkerque, qui, pour l'évènement, faisait revivre le célèbre carnaval pour un soir.

Au réveil le vent était tombé, tout comme la houle, ne laissant qu'une brume qui allait se montrer prépondérante. Premières à s'élancer, les filles du quatre Elsa Pfaifer, Maryline Gentin, Marie Guingouain et Fanny Mossière se plaçaient dans le peloton de tête, le podium se profilait jusqu'au au moment où intervint un fait de course regrettable. Selon la version officielle, un arbitre suiveur en panne sur son embarcation, afin d'assurer sa propre sécurité, dérouta la tête de course. A la barre, sans visibilité à un mile de la troisième bouée, Robin Vautey, dans le marquage des autres concurrents, suivi le mouvement... fausse route qui bouleversa alors les positions puisque les bateaux qui étaient relégués à plus d'une minute prenaient le large. La course était perdue et au final, après un retour désespéré, une 5ème place seulement à 12 secondes de la médaille d'argent et une frustration supplémentaire dans ce week-end "déchirant".

En double, si l'équipage mesurait son ambition, c'est un excellent résultat que signent Eve Moytier et Anaïs Foppoli (encore juniore) avec une belle 4ème place, très bon augure pour les mondiaux de Bari ou elles seront associées à Elsa et Maryline.

Et puis vint la finale du quatre senior ; la mer s'étant calmé, l'ogre nantais regagnait toutes ses chances et  les équipages bretons retrouvaient dans leurs habiles virements un certain avantage sur un parcours raccourci à six kilomètres. Choisissant l'option du large, un moment de frayeur s'installa quand la Safran 33 "Lépine" se trouva bloquée contre la marque de départ, bien que retardés, la trajectoire était la bonne et au terme d'un premier bord dont ils ont le secret, nos chablaisiens viraient en tête et Robin averti par la précédente déroute mis tout en oeuvre pour optimiser les trajectoires. Dans le long bord de vent contre les nantais profitaient de leur puissance à laquelle les jaune&bleu opposaient leur dynamisme, derrières au deuxième virement ils ne lâchaient rien et, dans la petite vague pour, ils revenaient encore à hauteur. Le passage de la dernière bouée faillit coûter cher tant les bateaux étaient collés, Saint-Malo en profitait d'ailleurs pour glisser à l'intérieur. Et là, où Nantes semblait partir vers la victoire, c'est Thonon qui trouvait les ressources, pour dans un finish époustouflant, glisser le plus vite sur la ligne. Il fallut attendre un long moment la confirmation du résultat et noter la seconde place des Maloins.

THONON était sacré CHAMPION de FRANCE. A la nage du bateau Simon Dubouloz, au deux Mathias Désuzinge, au trois Nicolas Moutton au quatre Edwin Désuzinge à la barre Robin Vautey.

Ce résultat confirme l'aptitude de ces garçons qui, sur le podium chaque année, trouvent là la consécration. Si Nicolas et Simon ont déjà prouvé leur talent, il faut aujourd'hui féliciter les deux frères Mathias et Edwin qui se sont hissés au niveau des meilleurs

 


Lire l'article sur le site de la Fédé

Pensez à féliciter nos rameurs en laissant vos commentaires .

Qui est en ligne ?

We have 81 guests and no members online

Accès restreint

Espace réservé aux rédacteurs du CAT