Les résultats sportifs

Trois Thononais qualifiés

 La sélection pour les finales du Championnat de France bateaux courts se déroulait ce week-end à Aiguebelette. Présents dans sept bateaux, les jaune et bleu, aux ambitions diverses, ont bien figuré. Trois d'entre eux partiront pour Cazaubon, Edith Apprioual confirmera ses progrès en skiff senior, Adrien Vuagnoux, qui relève de blessure, aura la volonté de conserver sa place dans le groupe France avec son partenaire grenoblois Ondra Zeman, quant à Dimitri Guerachtchenko il tâchera lui de réaliser la performance qui ouvrirait une sélection à son coéquipier évianais David Martin.

Adrien et Ondra

Dimitri et David

Edith

Aiguebelette, premiers coups de pelle

Dès samedi, avec les épreuves de séléction de Ligue pour les J16, les jeunes se sont bien comportés. Les premières confrontations directes en skiff ou deux sans barreur restent impressionnantes et sujetent à des des erreuurs inhabituelles, aussi malgré quelques avatars, l'objectif de bien figurer aux bateaux longs est en bonne voie. À noter la victoire en finale B de Rémi Caldi et Etienne Malacarne et en C de Lou Druelle et Zoé Gillet.

Le dimanche, pour la coupe Rhône-Alpes, la confirmation est venue avec bon nombre de place d'honneur et une victoire en deux de couple pour Clément Chevalier-Simon Dubouloz.

les jeunes pousses

les filles

deux de coupe Clément et Simon

Le Chablais Aviron très présent à Monaco

Après les belles performances de Menton le Mondial de Monaco a confirmé l'excellent niveau des bateaux thononais. Le niveau très relevé du fait de la composition d'équipages mixtes, laisse effectivement peu de place aux équipages de club. Bien que vainqueur de sa série, le double sénior Dimitri Guerachtchenko Adrien Vuagnoux, handicapé par une blessure, prend la 16ème place. Le quatre des garçons, barré au pied levé par Marilyne Gentin suite au forfait médical de Camille Delavenna, termine 13ème et second équipage français ; Simon Dubouloz Nicolas Moutton Nicolas Coronnel et Rodolphe Pfaifer n'ont pas pu profiter de leurs qualités de navigation sur un parcours quelque peu rectiligne. Les deux équipages féminins restpectivement 7ème et 8ème sont en tête des clubs français, Elisa Jaussein Edith Apprioual Emilie Jacquier Agathe Ramain barrées par Clément Chevalier pour le premier bateau et Elsa Pfaifer Marilyne Gentin Marie Gingouain Fanny Mossière barrées par Maiwenn Cuvillier ont réalisé une belle finale, prises dans un trafic qui laissait peu de possibilité aux dépassements.

Au terme de la remise des récompenses le Chablais Aviron Thonon, en la personne de son Président, s'est vu très honoré aux côtés du Prince Albert II et de la Princesse Charlène. Orné du faste protocolaire de la Principauté, Claude Dubouloz a reçu des mains de Jean Christophe Roland, Président de la Fédération Internationale,le drapeau de l'organisation des prochains Championnats du Monde. 

IMG_5890

IMG_5934

Au bonheur des filles

Il a plutôt bien mal commencé ce week-end à Menton avec des conditions météorologiques dantesques obligeant la modification des horaires et l'adoption du pan « B ». A cet impondérable vint se greffer le passage aux Urgences de Marie Guingouain engendrant le forfait de son quatre. Le règlement autorisant le réangagement d'un double et d'un solo, c'est Fanny Mossière qui parti seule dans cette difficile spécialité. Privée de toute sortie préparatoire pour des raisons de sécurité ; elle prend en finale une valeureuse 15ème place. Ce sacrifice eu pour mérite de placer en double Elsa Pfaifer et Marilyne Gentin car la complicité de ces deux mamans d'aujourd'hui fait encore merveille. Sans la présence des championnes du Monde en titre elles auraient encore accroché l'or mais la Médaille d'Argent, récompensant la deuxième place, leur va très bien. Il restait à l'autre quatre la charge de briller. Récemment finaliste en quatre de couple rivière à Gravelines, ce jeune équipage a ralisé la course idéale. Elisa Jaussein, Edith Apprioual, Amélie Jacquier, Agathe Ramain (juniore) ont su tuer la course avec un départ et un premier bord où elles ont su exprimer leur puissance, les virements maîtrisés par la toute nouvelle barreuse Camille Delavenna ne furent que formalité. La Médaille d'Or récompense la belle émulation qui règne au cœur du groupe féminin thononais.

Le parcours de repli imposé par la sécurité fut moins avantageux pour les garçons, avec un seul vrai virement de bord, les grands droits de 2kms800 offraient aux puissantes cylindrées un avantage certain. Engagé en solo, le jeune Clément Chevalier après un éliminatoire engagé réussit une remarquable 10ème place en finale A. Le double Dimitri Guerachtchenko Adrien Vuagnoux termine 5ème, certes opposé à forte partie, ils nourissent quelques regrets n'ayant pas réussi à exploiter leur potentiel. Le quatre termine au pied du podium, la formation traditionnelle Simon Dubouloz Nicolas Moutton Rodolphe Pfaifer rejointe par Nicolas Coronel a su exploiter au maximum ses ressources, ajouté au brio de Camille leur abileté au virement leur a permis de bien se replacer pour le retour et de terminer 4ème, un rang, qui dans le haut niveau de cette finale, intime le respect.

La semaine méditeranéenne aura déjà apporté de la joie dans les rangs thononais, sur un simple pas de côté, ils rejoindront Monaco dès jeudi pour le Champion du Monde.

IMG_0347

IMG_0314

IMG_0263

Championnat de France à Gravelines 5ème place de la finale A pour le quatre de couple senior le huit garçon non autorisé à concourir

Déjà 4ème lors des Championnats de France Sprint à Gérardmer, l'équipage enregistrait le remplacement de Marie Guingouain par Amélie Jacquier. Qualifiées sur une seule série pour la finale A, Agathe Ramain (juniore 1ère année) et Edith Apprioual, pour leur première saison en rivière réalisent une belle entrée en matière. Sur la finale, le bateau enmené par Elisa Jaussein n'a pas démérité et signe là une performance respectable et encourageante.

Pour le huit senior homme, renforcé par deux rameurs venus de Russie, le voyage dans le nord s'est soldé par un parcours sauvage, tôt le samedi matin, dans un temps de 5mn59 sans « vent pour » ni adversité qui l'aurait sans aucun doute placé en finale A. Pour une raison administrative le bateau n'a pas été autorisé à concourir.

IMG_0125

Qui est en ligne ?

We have 97 guests and no members online

Accès restreint

Espace réservé aux rédacteurs du CAT